Inspectant le chaos arrangé d’une table de travail, les déductions d’Anouk et Louise divergent sensiblement. Si elles s’accordent à dire qu’il s’agit d’un bureau d’artiste - bien qu’on ait pas affaire à de l’art -, celui-ci est, selon l’une, très méticuleux et, selon l’autre, fort enrhumé.